Leipzig fc maillot

La Ligue Europa 2021-2022 est la 51e édition de la deuxième plus prestigieuse coupe européenne des clubs de football, la 12e sous le nom de Ligue Europa. Pour la deuxième séance de tirs au but de son histoire sur la scène européenne (après la fameuse perdue contre le PSV Eindhoven en quart de finale de la Ligue des champions 2004-2005), l’OL s’incline à nouveau, sur le score de 3 à 4 (échecs de Lacazette et de Michel Bastos). L’OL est par ailleurs aux coudes à coudes avec l’Ajax Amsterdam, puisqu’il réalise deux matchs nuls et vierges contre le club néerlandais. Le tirage au sort se montre assez rude puisque se profile en seizième de finale les Anglais de Tottenham, entraînés par le technicien portugais André Villas-Boas qui possède de l’expérience dans la compétition puisqu’il a remporté la Ligue Europa 2010-2011 avec le FC Porto. Les Argentins sont éliminés de la compétition, terminant troisième de leur groupe, derrière les Anglais et les Sud-Coréens. Bien que son adversaire ait été un surprenant premier de groupe, les Lyonnais se doivent de se qualifier contre un club néophyte à ce niveau, et en 126e position au classement UEFA.

Le FC Barcelone est placé d’office dans les têtes de série (pot 1) en tant que tenant du titre, quelle que soit la valeur de son coefficient UEFA par rapport à celle des coefficients des autres équipes en compétition. Bien que vainqueurs de la coupe de France, l’OL terminera quatrième de Ligue 1, à dix points du troisième, ne se qualifiant ainsi pas pour la phase de poules de la prochaine Ligue des champions pour la première fois depuis l’édition 1999-2000. Le club attendra 2015-2016 avant d’accéder de nouveau à la phase de groupe de la compétition reine. En phases de poules (la première du club depuis que la compétition s’intitule ainsi), l’OL affronte pour la première fois le club espagnol de l’Athletic Bilbao, entraîné par le technicien argentin Marcelo Bielsa et guidé l’emblématique attaquant basque Aritz Aduriz. Le premier affrontement était en huitième de finale de Coupe d’Europe des vainqueurs de coupe de football 1967-1968 (l’OL s’était qualifié grâce à sa victoire à domicile à l’aller, malgré sa défaite au match retour en Angleterre). Le match retour commence cependant positivement avec un but de la tête de Maxime Gonalons (sur un coup franc de Clément Grenier) dès la 17e minute.

Bien que vainqueur 3 à 1 à l’aller en France (malgré l’ouverture du score russe), l’OL encaisse un but dans le dernier quart d’heure du match retour qui met sa qualification en balance en cas de deuxième but. Le club joue alors sa qualification à la dernière journée contre le Dinamo Zagreb (contre qui les Lyonnais avaient gagné 2-0 à la deuxième journée), en Croatie. Ils sont terrassés par le club merengue, dirigé par José Mourinho, s’inclinant 2-0 à domicile puis 4-0 à l’extérieur. Se trouve aussi sur sa route le club israélien de Hapoël Ironi Kiryat Shmona, champion d’Israël en titre, que l’OL bat 4-3 à l’extérieur puis 2-0 à domicile lors de la dernière journée (avec l’équipe bis). Cette rivalité est due à la proximité géographique des deux villes, car seulement 62 kilomètres par la route les séparent. Cette contre-performance acte officiellement le déclin de l’OL. L’OL s’incline ainsi 2-3 sur l’ensemble des deux matches et est éliminé de la Ligue Europa.

La déception est grande pour les Lyonnais qui ont tenu leur qualification pour les huitièmes de finale durant quasiment l’ensemble du match retour, ne cédant que dans les derniers instants. Auteur d’un match plein, il est l’artisan de la qualification de son équipe pour les quarts de finale. Heureusement, le défenseur burkinabé Bakary Koné, tout juste arrivé de l’EA Guingamp inscrit le but de l’égalisation et assure la qualification aux siens. Tenant ce score qui les qualifie (grâce au but à l’extérieur du match aller) et ne concédant que peu d’occasions, l’OL semble se diriger vers les huitièmes de finale. Ils retrouvent pour la troisième année consécutive le Real Madrid, cette fois en poules (après deux confrontations aller-retour en huitièmes de finale). Il faut, pour se qualifier, l’emporter largement et miser sur une large défaite de l’Ajax contre le Real Madrid, le club lyonnais ayant sept buts de retard sur le club batave à la différence de buts générale (les deux étant à égalité à la différence particulière). Lors de la Ligue des champions de l’UEFA 2002-2003, le Liverpool Football Club termine troisième du groupe B. Battu deux fois contre Valence, le club anglais est également dépassé au classement par le FC Bâle qui ne s’incline qu’une fois contre Valence.

Consultez notre page Web pour en savoir plus sur maillot dortmund.